Je vous l’accorde, cette coupe n’est pas celle que vous choisiriez pour retourner travailler en septembre…

Mais la photo est superbe. Une perfection qui n’existe que le temps du cliché, sans le moindre cheveux qui dépasse… et pour tout le reste, il y a photoshop !
C’est de l’art !



Cet article a été lu 2111 fois.